Une Cure de Bonté…


Que se souhaiter pour Pâques ?

Les fêtes, les anniversaires, nous rappellent de ne pas oublier de penser à….

Une fois par an, on célèbre sa naissance, son père, sa mère, la femme, les secrétaires, les morts et plus encore.

Entre l’ombre et la lumière…
Je suis ébloui par les contrastes magnifiques.

Pour la célébrer la Vie, on doit se choisir en premier.

Il y a de très agréables choix qui ne se font pas sur Amazon…

Saviez-vous que l’on peut ‘Choisir la Joie’ ? (Joyeuses Pâques)

Embellir notre jardin intérieur en apprenant l’art de cultiver l’Amour de Soi ? (Pâques Fleuries)

Trouver la Paix Intérieure – un indice – ne pas la chercher à l’extérieur…

Pour recevoir, il faut s’ouvrir, c’est pourquoi je nous propose cette ‘Cure de Bonté’ qui m’a fait grand bien lorsque l’ai suivi au cours de ces vingt dernières années…

Présentée par Sayana Roman, j’ai publiée ce super outil en 1998 sur quebexport.com.

C’est en enseignant que l’on fini peut-être par comprendre… 😉

Si ça semble trop long, une Cure de Bonté, je nous souhaite simplement d’Être passionnément bon…

…Bons pour Nous et les Autres, à partir de tout de suite 🙂

À bientôt,

Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publicités
Publié dans calendriers | 1 commentaire

Les émotions d’hiver…


C’est sous une belle luminosité, tout autant lunaire qu’ensoleillée, que s’amorce ce deuxième grand mois d’hiver…

 Comme c’était le cas en début de saison, étant physiquement en pleine forme, ça donne le goût d’aller jouer dehors.

 Je n’ai jamais aimé déneiger le toit de la maison…

Cependant, appréciant mon genou refait à neuf, je dois dire que pour la première fois, sans craindre les ‘effets secondaires’, j’aime ça !

La photo du mois est celle de la résidence de mon voisin d’en face. Il n’a pas à se préoccuper à déneiger son toit, mais quand ça descend, vaut mieux ne pas se trouver en dessous !

En mi-janvier, une mini réplique des évènements de mars 2017 est venue troubler ma tranquillité et celle de mes voisins…

Durant une semaine, après les fortes pluies qui ont provoqué le décollage des glaces, l’embouchure de la rivière Calway s’est de nouveau obstruée. L’eau ne passait plus sous le pont!

 Heureusement cette fois, elle a pu s’écouler vers les fonds en passant sur la rue. Celle-ci a été fermée durant 6 jours… (Il y a des photos sur mon mur FB, publiées les 14 et 15 janvier)

 Les émotions, la crainte de revivre l’exil m’ont rapidement fait adopter le mode urgence… J’ai maintenant de ‘l’expérience’, l’ayant déjà vécu…

 En moins de 24 heures, tout était prêt pour affronter le pire…

 N’appréciant pas vraiment vivre en fonction de ce qui ‘pourrait arriver’… Ayant en tête des scénarios catastrophe, tout de suite le physique réagit comme si je le vivais réellement: insomnies, perte d’appétits, stress intense et impossibilité de reprendre contact avec l’Être que je suis vraiment…

 Les changements climatiques font partie des choses que l’on ne peut changer.

Avant 2017, je n’avais aucune crainte des effets de la température… Lorsque ‘Irène’ (ouragan) est passée, étant sur la galerie, au bord de la rivière, c’est avec stupéfaction mais sans grande crainte, que je regardais des troncs et même des arbres entiers descendre à des vitesses vertigineuses…

Je le vivais dans le présent, non pas dans la tête!

 Je ne souhaite pas devoir subir à nouveau ce genre d’affections émotives, mais je peux affirmer que « Vivre le ‘présent’, ça fait donc du bien! »

 À bientôt,

 Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

 

 

Publié dans calendriers | Laisser un commentaire

Période d’appréciation…


Petite rétrospective de l’année qui se termine : deux mois entouré de glace, neige et eau – 33 jours en exil – en mai, des résidus de débâcle tardaient à fondre devant la maison – … ben non, y’en a trop 😉 … C’est du passé !!!

janvier 2018 SS

Quoi qu’il arrive, sitôt que j’accepte la réalité, voire mon impuissance, si je lâche prise, les solutions apparaissent, l’énergie revient et j’apprécie d’être Vivant…

 

Garder l’espoir se traduit par l’amitié inconditionnelle, de l’aide insoupçonné qui vient de personnes qui à leur tour se sentent privilégiées de pouvoir remettre au suivant…

 

Prendre conscience que nous ne sommes jamais seuls, sauf si nous nous isolons intentionnellement…

 

Accorder aux autres le pouvoir de nous donner inconditionnellement en acceptant de recevoir… Il faut parfois des situations qui nous dépassent pour percevoir la grandeur de ce ‘don inversé’…

 

Ce qui, sur le moment, semble insurmontable, s’est transformé pour donner le meilleur, force et autonomie plus grandes, physiquement, mentalement et spirituellement.

 

Dans la gratitude, je remercie tous ceux et celles qui m’ont aidé, supporté et aimé inconditionnellement…

…Autant que ceux et celles avec qui j’ai eu le privilège d’être utile, ou qui m’ont permis ou permettront à mon tour de remettre inconditionnellement au suivant…

 

Suite à ma chirurgie de reconstruction du genou, mon rétablissement a été ‘incroyablement’ rapide…

Je publierai sans doute un article, sur mon blogue lesjardinsdeguérison.com  ou ailleurs…

Cependant, si vous désirez m’en parler, n’hésitez pas, en privé sur mon mur FB, par courriel :  redrick_roy@yahoo.ca ou en répondant sur mon courriel privé, pour ceux qui reçoivent mes calendriers par courriel.

 

Vous pouvez être ‘le suivant’, simplement demander, y’a pas de gêne… Toujours, cela restera entre nous !

 

Je vous offre la Paix, l’Amour, le Calme, et vous souhaite la Santé et la Prospérité !

À bientôt,

Richard XXX

janvier 2018cal

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers, Non classé | Laisser un commentaire

Dernière plongée…


Il y a quelques jours, en totale appréciation des dernières chaleurs et pour capturer ce rarissime moment, je vous offre la chute en automne.

Cette photo a été prise à fleur d’eau, le 26 septembre, lors d’un dernier bain dans la rivière Calway.

 octobre 2017 SS

Suite aux problèmes occasionnés par la monté des glaces de mars et avril, j’ai aggravé mes problèmes aux genoux.

Afin de demeurer actif, depuis juin, j’ai l’assistance d’une Orthèse de Distraction et Rotation pour Arthrose (OdrA).

Disons que mes attentes étaient plus grandes que les résultats. ..

Pour faire une histoire courte, les démarches pour une chirurgie du genou gauche sont en cours.

Il se pourrait que très bientôt, je puisse ‘profiter’, durant quelques semaines, d’un ralentissement forcé.

Étant donné que ce n’est pas une chirurgie des doigts, je serai sans doute très présent enligne et remettrai peut-être à jour, mes domaines quebexport.com et lesjardinsdeguerison.com

 

En 2012, j’avais le projet de produire des vidéos pour mon blog, Les Jardins de Guérison .

J’ai fait l’acquisition d’une petite caméra géniale Kodak PlaySport (Zx3).

Peu dispendieuse, je l’ai fréquemment amenée prendre des bains.

Elle est étanche jusqu’à 10 pieds…

C’est elle qui a été utilisée pour la photo du calendrier.

Elle a été remplacée par le modèle Zx5 (pratiquement les mêmes caractéristiques) qui se vend 3X plus cher.  Sur Amazon, il y en a comme la mienne, à moins de 50.$.

En cliquant sur le lien, vous le constaterez, si cela vous intéresse… 😉

 

Dernier weekend très occupé, (visitez mon mur FB, pour en savoir plus), je me permets de transmettre et publier Octobre, un peu à l’avance.

Terminé la plongé, admirons maintenant les couleurs d’automne!

 

À bientôt,

Richard XXX

octobre 2017 M

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

 

Publié dans calendriers, Non classé | Laisser un commentaire

Un bilan ou le présent… ?


Avez-vous permis à la ‘magie’ de Noël de s’infiltrer chez-vous ?

Ici, elle a été perturbée par un gonflement de la rivière qui n’avait rien de magique!

Comme c’est le cas depuis quelques hivers, les changements météorologiques affectent aussi le mental des riverains de la Calway.

Chaque année apporte son lot de calme et de perturbations.

Peu importe ce qui s’est passé, ou arrivera, Sophie a le ‘don’ de me faire comprendre que maintenant, nous existons, libres de se ‘connecter’ à la Terre….

Comment pourrait-on connaitre aussi intensément ce sentiment de bien-être et apprécier pleinement la vie, s’il n’y avait jamais de périodes où tout semble vouloir s’effondrer?

Je crois que je pourrais y arriver!  

On peut toujours l’espérer pour 2019 et c’est ce que je souhaite à tous!

Au lieu d’exagérer mentalement le pire des scénarios, je choisi de vivre le seul moment qui existe, le Présent.

Nous ne pouvons changer les éléments et les résultats de maltraitances que nous avons infligées à notre planète.

Pouvons-nous changer, l’aimer et la respecter un peu plus en 2019?

Bonne Nouvelle Année!

Richard XXX

Janvier 2019

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers | Laisser un commentaire

BON HIVER… ?


Le mois de novembre nous a bien préparé…

L’hiver ne respecte plus le calendrier, les almanachs, les marmottes!

Où est-ce qu’on s’en va?

Rivière Calway

La Rivière Calway est gelée depuis quelques semaines déjà!

Je crois que la plus belle façon de vivre, c’est d’apprécier le moment présent…

Jouer la Vie avec ce que l’on a plutôt que d’être déçu par les attentes, les prévisions et les promesses…

Dans quel état intérieur appréhende-t-on la période des Fêtes?

Quels sont nos véritables ‘obligations’?

Arriverons-nous à aimer recevoir autant qu’à donner?

Doit-on hypothéquer nos besoins de bases, pour bien paraitre?

Les cadeaux matériels achètent-ils l’amour?

Les Fêtes des années précédentes ont-elles sincèrement été joyeuses?

 ‘Ne laissez rien de votre passé vous inhiber dans ce
Moment Présent. Recommencez. Prenez un nouveau départ.
Chaque jour. Chaque heure, si c’est utile. Même chaque
minute. Allez-y tout simplement. Faites-le. Dites-le.
Avec amour. Tout le reste coulera de source’ (
Neale Donald Walsch)

Peut-être avons-nous perdu cette magie de l’enfant en nous?

Peut-on la retrouver aujourd’hui?

Avant de dévaliser Amazon, e-Bay, les agences de voyages ou les magasins d’illusions, je vous propose de lire ou relire : ‘LE JEU DE LA VIE ET COMMENT LE JOUER’ de Florence Scovel Shinn (1941).

La plupart des librairies l’ont toujours en stock, c’est une excellente idée cadeau. Quelques produits dérivés, comme des cartes, pourraient également faire sortir les invités et les jeunes de leurs écrans…

Comme ce doit être agréable pour les grands parents d’aujourd’hui de ne pouvoir communiquer avec leurs petits enfants que par texto, sur FB ou Instagram 😀

Mes grands-mères m’auraient surement renié, voire fait excommunier !!!

Sérieusement, AMUSEZ-VOUS !!!

 

Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

 

Publié dans calendriers | Laisser un commentaire

Monotonie Guérissante ?


La grisaille ne m’a pas permis de prendre de belles photos durant les derniers jours d’octobre….

 

La chirurgie à mon genou ayant eu lieu le 17, je me suis remis en marche très rapidement. Le 27, j’ai tout de même tenté une expédition pour photographier ‘L’église St-Paul-de Cumberland’ située à St-Simon-les-Mines

 

Malheureusement, ce site historique n’est pas accessible en tous temps.

Un grand portail métallique en interdit l’accès et ma condition physique ne me permettait pas les cascades.

 

Ce site est hanté ! 

Les photos seront donc pour plus tard, désolé…

L’église ‘Christ Church’ de Frampton.

En novembre 2016, j’ai monté le calendrier autour de l’église ‘Christ Church’ de Frampton…

C’est le même genre de site, créé aussi par des britanniques anglicans.

En 1815, des immigrants irlandais et quelques écossais, s’installèrent le long de la route Springbrook (route 216). L’église ‘Christ Church’ a été construite vers 1840, suite à la nomination d’un pasteur en 1836.

Un cimetière, ainsi qu’un presbytère et une école, formèrent autour, une petite communauté anglicane de fermiers.

La grisaille de ce 31 octobre et la froideur de l’automne rendent des images qui sont dignes d’une journée d’Halloween…

Aujourd’hui, les pierres tombales, dont plusieurs datent du 19ième siècle, donnaient le ton d’un vieux film d’épouvante…

Cependant, l’été et en début d’automne, c’est un site fantastique, coloré et plein d’histoire.

Lorsque les dernières familles anglicanes ont quitté, en 1952, elles ont semé des myosotis, tout autour de l’église.

Des érablières entourent la place… Vous pourrez voir les activités qui animent le lieu, particulièrement en saison touristique, en visitant leur page Facebook.

Ma période de convalescence se déroule dans la grisaille.

Plutôt que de trouver ça monotone, je le vois comme une période d’apaisement qui contribue à la guérison…

Vos bonnes pensées à mon endroit ont bien contribué à un rétablissement rapide, je vous en remercie beaucoup.

À bientôt,

Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers | 1 commentaire

Propositions d’automne…


Les couleurs semblaient un peu en ‘retard’ cette année…

Sur mon mur FB, le 27 septembre, un souvenir photos de 2014 se compare  avec des prises de vue 2018, photographiées le même jour…

Bref, La Beauce et Chaudière-Appalaches sont au début des ‘festivités’. La carte présente sur ce lien, est constamment mise à jour et, tout au long du mois, indiquera l’état des colorations et les endroits qui vous offriront les plus belles attractions.

La photo de présentation d’octobre a été prise le 29 septembre, à Cap St-Ignace, à marée basse, en début d’après-midi.

Le matin, marée haute, il y avait plein d’oies blanches à proximité.

C’était magnifique, mais le temps était très sombre et il manquait de luminosité…

La période de chasse à l’oie est présentement ouverte et les sentiers de la rive sont fermés.

Cependant, la municipalité offre une halte avec services sanitaires, aire de pique-nique et le quai de pierre est maintenant un parc avançant dans le Fleuve.

C’est gratuit et ouvert à tous les visiteurs…

En juin, je vous présentais Le Parc des Rapides du Diable à Beauceville.

Si vous n’avez pas été le voir, sachez qu’on surnomme cet endroit ‘La Punaise’.

Encestralement, c’était un Canton, situé entre Beauceville et Notre-Dame-Des-Pins.

C’est un endroit où les couleurs sont superbes. (Le lien est un vidéo de Normand DeLessard qui vous raconte ‘La Punaise’)

Profitez-en pour terminer votre randonnée en allant marcher les passerelles au centre-ville de St-Georges

Jeudi, le 04 octobre, je serai à nouveau hospitalisé, à Thetford, pour une arthroplastie totale du genou, ce sera le droit, cette année !

Mon état de santé et la masse musculaire de ma jambe sont en bien meilleur état qu’en novembre dernier.

J’ai confiance que la réhabilitation se fera aussi rapidement qu’en novembre 2017…

Merci d’avoir une petite pensée pour moi…

… à suivre le 31 octobre 😉

À bientôt,

Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Le Site du Moulin des Fermes…


Au temps de la colonie française, en 1713, débuta une période de paix qui dura 30 ans.

La Nouvelle-Angleterre cherchait à étirer la frontière en se développant vers Fleuve St-Laurent.

Les blancs étaient ‘maitres’ partout et prenaient ‘possession’ sans se soucier des autochtones… Le premier visage pâle arrivé se disait propriétaire…

(Les chicanes de clôtures ont fait la gloire du Palais de Justice et des avocats de la Beauce.)

Pour contrer l’avance ‘pacifique’ des anglais, les autorités de la Nouvelle-France attribuèrent des seigneuries le long de la Vallée de la Chaudière.

La ‘Nouvelle’ Beauce est ainsi fondée, le 30 avril 1737, par le Seigneur De la Gorgendière. (Sources André Garant, historien)

C’est à St-Joseph-des-Érables, grâce à la chute de la Rivière des Fermes, qu’il fit construire le premier moulin banal de la Beauce, en 1739.

 

Lorsque j’étais tout jeune, le bâtiment servait de logement temporaire pour la surveillance d’un terrain de jeu et bassin de baignade, au bas de la chute.

La rivière avait été harnachée à cet effet.

La pièce du bas était aménagée pour des cabines d’habillage.

Au transport des enfants, l’Organisation des Terrains de Jeu, utilisait les ‘services’ de <Monsieur Giguère>, celui qui livrait localement les colis pour ce que l’on appelait ‘l’express’… 

Son véhicule multi-tâches, un camion 6 roues rouge, muni une boite recouverte, fermée à l’arrière par un panneau à bascule ouvrant vers le bas…

La procédure était simple : on embarquait les enfants ‘avec gentillesse’ et l’aide des moniteurs et monitrices, qui essayaient tant bien que mal de les faire tenir debout dans la ‘boite’ durant le trajet…

Le panneau relevé servait de garde ‘fou’ !!! 

*Dans le temps, on ‘n’élevait’ pas les enfants dans la ouate 😀

Le site du Moulin des Fermes est reconnu comme l’un des <joyau> du patrimoine.

Présentement, l’Association de Protection de de Mise en Valeur du Site du Moulin des Fermes, malgré les dégâts causés par l’ouragan Irène (2011), s’efforce de lui redonner ses lettres de noblesse.

Le Centre Plein Air du Moulin des Fermes est accessible.

Plusieurs aménagements, gazébos et installations sceptiques sont terminés…

Un bâtiment d’accueil est en cours de construction…

Le financement est le nerf de la guerre…

La vitesse de réalisation du projet va de pair avec la participation et contributions des intéressés.

Une campagne de financement est en cours.

Profitons bien des dernières belles journée d’été!

À bientôt,

 Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers | Laisser un commentaire

150ième Calendrier au Zoo Miller…


En fait, ce serait le numéro 151, si j’avais publié celui d’avril 2015!

Lorsque j’ai entrepris ce projet, il existait des plateformes de communication sociale sur le Web, mais rien d’aussi universel qu’aujourd’hui, comme Facebook, Instagram ou autres.

Depuis 1994, Internet était accessible à la Calway…

Durant ces dix premières années, j’avais développé un réseau d’amitié et d’affaires intéressant.

Je voulais rester en communication avec eux, sans qu’il soit nécessaire de me répondre et que l’on doive obligatoirement s’échanger des courriels ou jaser sur un chat…

J’aime faire de la photo, alors quelle belle façon de les saluer en leur offrant une page d’un calendrier présentant une vue de ma vie, prise quelques minutes avant de publier.

Les premières années, je publiais quatre photos – C’est ce que je vous offre aujourd’hui.

Alf, le babouin, retraité d’un cirque, nouvel arrivé – Le château qui devrait bientôt ouvrir aux visiteurs et la tortue à carapace cabossée, qui semble avoir retrouvé entièrement sa forme, elle a au moins une jeune ou petite tortue avec elle dans son enclos et elle semble fort heureuse…

Il y a quelques heures, c’est le Zoo Miller de Frampton qui m’a accueilli, de même que plus de 3000 visiteurs, en ce dernier jour de juillet…

Un rêve devenu réalité pour Clifford et Émilie, les passionnés propriétaires.

Chaque ‘résident’ a une histoire, un nom et une personnalité…

C’est un refuge, un hôpital où patients, soigneurs et visiteurs sont joyeux…

Même les cougars (pumas), qui semblent toujours grognons, en fin d’après-midi, étaient en plein ébats amoureux…

Les enclos, les ‘résidences’ deviennent de véritables châteaux…

Deux babouins, Alf et Tony, nouvellement retraités d’un cirque, ont été logés dans un vrai palace, spécialement conçu pour eux… Tony a plus de 30 ans et est aveugle...

Trop long ici pour vous raconter l’histoire ce cette magnifique tortue à la carapace toute cabossée et ce qu’abritera le château, mais suffisamment pour vous inviter à y aller voir…

Ne vous inquiétez pas pour le stationnement, il y a une navette qui vous ramènera à votre voiture, des foodtrucks, accommodations sanitaires, jeux pour enfants…

Plus d’une centaine d’amis reçoivent donc la page de ce calendrier, par courriel, à chaque mois…

Aujourd’hui, les traducteurs évolués, me permettent de les présenter en français seulement.

WordPress les conservent sur un blog personnel spécialement dédié et je les présente sur FB, sitôt que je les mets en ligne

Bienvenus au Zoo et chez-nous !

À bientôt,

Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers | Laisser un commentaire

Vacances de proximité, en Beauce…


Est-ce que le plaisir d’être en congé ou en vacances d’été doit nécessairement être relié au portefeuille ?

Quel est notre premier objectif?

Si le but premier est de se reposer, de déstresser, peut-être peut-on faire l’inventaire des ‘attractions’ qui sont à proximité de chez-soi ?

Il n’est pas évident de voyager avec nos animaux de compagnie…

Demandez à Sophie… !
Même si elle ne le sait pas, elle est franchement mieux à l’ombre, chez-elle que de risquer des coups de chaleur dans l’auto.

juiLLET 2018 SS

Le mois dernier, en vue du calendrier, pour la première fois de ma vie, j’explorais le Parc des Rapides du Diable

Il est situé à moins de dix kilomètres de la Calway…

Tôt, vendredi matin, en compagne de Sophie, nous sommes allés marcher au Parc des Sept Chutes, à St-Georges.

C’est à moins de 20 kilomètres…

En après-midi, je me suis rendu au Musée Marius-Barbeau et à la Société du Patrimoine des Beaucerons…

À tous les ans, j’achète la carte de membre ; elle me permet d’y faire plusieurs visites durant l’année, sans avoir à débourser à chaque fois…

En début juin, une association dont je fais partie, accueillait des membres de partout en province, pour un excellent diner à La Cabane à Pierre de Frampton,  à 20 minutes d’ici…

C’est un endroit exceptionnel et abordable pour recevoir un groupe…

Après dîner, j’ai invité un ami à découvrir le Zoo Miller, tout près de là…

C’était ma première visite de l’année et j’en ai profité pour acheter un billet de saison (35.$).

J’y retournerai souvent, j’adore ces animaux et les gens qui en prennent soin…

En fait, pour moins de 100.$, à proximité, encourageant les organismes, j’ai choisi d’apprécier de bons moments et rencontrer des gens passionnés et ‘bien d’adon’…

J’ai l’intention de continuer à découvrir ces trésors de proximité,  prendre des photos, accueillir et partager en ‘bon’ beauceron 😉

Bienvenus chez-nous !

À bientôt,

 

Richard XXX

juiLLET 2018

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers | Laisser un commentaire