Force de la Nature v/s Modernisation


Il y a plusieurs années, on m’a répété cette phrase dérangeante : ‘Laisses au temps le temps de faire son temps.’ Lorsque l’on est pressé de voir arriver les résultats, presser le citron n’est pas nécessairement rentable.

 

La ‘catastrophe’, vécue en mars et avril, a fondu et la végétation en a pratiquement fait disparaitre  toutes traces.

La ‘modernisation’ et la ‘science’ de laboratoire ont presque fait disparaitre la médecine par les plantes, l’herboristerie, la nature en général. Aujourd’hui, la reproduction synthétique ou artificielle des éléments, remplace très souvent la cueillette des plantes sauvages ou même la culture biologique de végétaux ‘guérisseurs’.

 

Jean-Marc Dupuis, dans sa lettre : ‘Néo-nutrition’ du 30 mai, nous dit :

 « Les politiques agro-industrielles modernes ont anéanti des siècles de savoir-faire ancestral dans nos campagnes ;

 

Une crise sans précédent se profile avec l’érosion des sols, la pollution des cours d’eau, le changement climatique, la plus rapide disparition jamais observée dans l’histoire de la biodiversité ;

 

Une perte de contact bientôt totale de notre civilisation avec la nature, l’univers des végétaux, des plantes que ce soit celles qui se mangent ou celles qui guérissent ; 
Les nouvelles générations de pharmaciens et de médecins ont perdu pratiquement toute connaissance en botanique, herboristerie et plantes médicinales… »

 

Lorsque les européens arrivèrent dans les Amériques, ils ont survécu grâce aux médecines des amérindiens. La médecine chinoise date de plusieurs millénaires…

 

Cette ‘Force de la Nature’ est extrêmement puissante, cependant elle semble très peu payante, en terme monétaire.

 

Pourquoi?

Il faut de la patience, elle est difficile à industrialiser, à rentabiliser…

Il lui faut beaucoup de soins, d’attention afin de ne pas en épuiser les ressources…

Les producteurs doivent importer de la main-d’œuvre pour cueillir à petit prix, les petits fruits…

 

Un médecin, chirurgien, oncologue ou pharmacien peut espérer un gros salaire à la fin de ses études. L’industrie de la ‘santé’ lui garanti un emploi à vie, s’il en respecte les ‘règles’.

 

Combien gagnerait un herboriste?

Où peut-il étudier, apprendre et enseigner la cueillette, la culture, la conservation et la transformation des ‘recettes’ ancestrales???

Si quelques-uns y parvenaient, ils devraient prouver, même après des siècles de succès, que leurs médecines fonctionnent vraiment dans le cadre de nouvelles normes…

 

Je vous souhaite un juin d’appréciation, hors normes!

 

À très bientôt,  

 

Richard XX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans calendriers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Force de la Nature v/s Modernisation

  1. redrick1 dit :

    Voici le commentaire FB de ma super cousine, Brigitte Roy :
     » C’est tellement vrai ce que tu dis Richard.
    J’ai fait un peu de bénévolat pour M. Benoit Maheu de St-Odilon,
    qui suite à un gros accident, s’est fait une potion
    à base d’huiles essentielles de Sapin, Pin et Épinette.

    Cette potion l’a remit sur pieds,
    ce que la médecine générale n’avait pas encore réussi.

    Pour faire une histoire courte,
    quelques pharmacies ont accepté de vendre son produit.
    Ça pas duré longtemps, qu’on a demandé aux pharmaciens de le retirer de leurs tablettes.
    Il fallait que son produit soit prouvé scientifiquement.

    Il a fait plusieurs démarches, pendant plusieurs années,
    afin que son produit soit mis en marché.
    Il a fait face à la froideur de la réaction du milieu médical

    Certains spécialistes et entre autres, le CHU,
    lui ont répondu que leurs recherches ne sont que sur les causes de maladie.
    Et que la demande de M. Maheu était sous la responsabilité
    des grandes compagnies pharmaceutiques dont leurs recherches sont basés
    sur les moyens thérapeutiques (drogues & médicaments).

    On connait tous la suite. Ça fermé bien des portes.
    Un produit qui guérit, c’est pas payant pour eux.
    Mais, Un produit qui rend encore plus malade…
    ah ben là… ça, c’est payant.
    C’est déplorable !

    Merci pour ton calendrier and by the way…
    j’adore la fin de ton texte et t’en remercie. (Un juin d’appréciations Hors-Normes)
    Je t’en souhaite tout autant mon cousin. JTM xxx « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s