Propositions d’automne…


Les couleurs semblaient un peu en ‘retard’ cette année…

Sur mon mur FB, le 27 septembre, un souvenir photos de 2014 se compare  avec des prises de vue 2018, photographiées le même jour…

Bref, La Beauce et Chaudière-Appalaches sont au début des ‘festivités’. La carte présente sur ce lien, est constamment mise à jour et, tout au long du mois, indiquera l’état des colorations et les endroits qui vous offriront les plus belles attractions.

La photo de présentation d’octobre a été prise le 29 septembre, à Cap St-Ignace, à marée basse, en début d’après-midi.

Le matin, marée haute, il y avait plein d’oies blanches à proximité.

C’était magnifique, mais le temps était très sombre et il manquait de luminosité…

La période de chasse à l’oie est présentement ouverte et les sentiers de la rive sont fermés.

Cependant, la municipalité offre une halte avec services sanitaires, aire de pique-nique et le quai de pierre est maintenant un parc avançant dans le Fleuve.

C’est gratuit et ouvert à tous les visiteurs…

En juin, je vous présentais Le Parc des Rapides du Diable à Beauceville.

Si vous n’avez pas été le voir, sachez qu’on surnomme cet endroit ‘La Punaise’.

Encestralement, c’était un Canton, situé entre Beauceville et Notre-Dame-Des-Pins.

C’est un endroit où les couleurs sont superbes. (Le lien est un vidéo de Normand DeLessard qui vous raconte ‘La Punaise’)

Profitez-en pour terminer votre randonnée en allant marcher les passerelles au centre-ville de St-Georges

Jeudi, le 04 octobre, je serai à nouveau hospitalisé, à Thetford, pour une arthroplastie totale du genou, ce sera le droit, cette année !

Mon état de santé et la masse musculaire de ma jambe sont en bien meilleur état qu’en novembre dernier.

J’ai confiance que la réhabilitation se fera aussi rapidement qu’en novembre 2017…

Merci d’avoir une petite pensée pour moi…

… à suivre le 31 octobre 😉

À bientôt,

Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publicités
Publié dans Non classé | 1 commentaire

Le Site du Moulin des Fermes…


Au temps de la colonie française, en 1713, débuta une période de paix qui dura 30 ans.

La Nouvelle-Angleterre cherchait à étirer la frontière en se développant vers Fleuve St-Laurent.

Les blancs étaient ‘maitres’ partout et prenaient ‘possession’ sans se soucier des autochtones… Le premier visage pâle arrivé se disait propriétaire…

(Les chicanes de clôtures ont fait la gloire du Palais de Justice et des avocats de la Beauce.)

Pour contrer l’avance ‘pacifique’ des anglais, les autorités de la Nouvelle-France attribuèrent des seigneuries le long de la Vallée de la Chaudière.

La ‘Nouvelle’ Beauce est ainsi fondée, le 30 avril 1737, par le Seigneur De la Gorgendière. (Sources André Garant, historien)

C’est à St-Joseph-des-Érables, grâce à la chute de la Rivière des Fermes, qu’il fit construire le premier moulin banal de la Beauce, en 1739.

 

Lorsque j’étais tout jeune, le bâtiment servait de logement temporaire pour la surveillance d’un terrain de jeu et bassin de baignade, au bas de la chute.

La rivière avait été harnachée à cet effet.

La pièce du bas était aménagée pour des cabines d’habillage.

Au transport des enfants, l’Organisation des Terrains de Jeu, utilisait les ‘services’ de <Monsieur Giguère>, celui qui livrait localement les colis pour ce que l’on appelait ‘l’express’… 

Son véhicule multi-tâches, un camion 6 roues rouge, muni une boite recouverte, fermée à l’arrière par un panneau à bascule ouvrant vers le bas…

La procédure était simple : on embarquait les enfants ‘avec gentillesse’ et l’aide des moniteurs et monitrices, qui essayaient tant bien que mal de les faire tenir debout dans la ‘boite’ durant le trajet…

Le panneau relevé servait de garde ‘fou’ !!! 

*Dans le temps, on ‘n’élevait’ pas les enfants dans la ouate 😀

Le site du Moulin des Fermes est reconnu comme l’un des <joyau> du patrimoine.

Présentement, l’Association de Protection de de Mise en Valeur du Site du Moulin des Fermes, malgré les dégâts causés par l’ouragan Irène (2011), s’efforce de lui redonner ses lettres de noblesse.

Le Centre Plein Air du Moulin des Fermes est accessible.

Plusieurs aménagements, gazébos et installations sceptiques sont terminés…

Un bâtiment d’accueil est en cours de construction…

Le financement est le nerf de la guerre…

La vitesse de réalisation du projet va de pair avec la participation et contributions des intéressés.

Une campagne de financement est en cours.

Profitons bien des dernières belles journée d’été!

À bientôt,

 Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers | Laisser un commentaire

150ième Calendrier au Zoo Miller…


En fait, ce serait le numéro 151, si j’avais publié celui d’avril 2015!

Lorsque j’ai entrepris ce projet, il existait des plateformes de communication sociale sur le Web, mais rien d’aussi universel qu’aujourd’hui, comme Facebook, Instagram ou autres.

Depuis 1994, Internet était accessible à la Calway…

Durant ces dix premières années, j’avais développé un réseau d’amitié et d’affaires intéressant.

Je voulais rester en communication avec eux, sans qu’il soit nécessaire de me répondre et que l’on doive obligatoirement s’échanger des courriels ou jaser sur un chat…

J’aime faire de la photo, alors quelle belle façon de les saluer en leur offrant une page d’un calendrier présentant une vue de ma vie, prise quelques minutes avant de publier.

Les premières années, je publiais quatre photos – C’est ce que je vous offre aujourd’hui.

Alf, le babouin, retraité d’un cirque, nouvel arrivé – Le château qui devrait bientôt ouvrir aux visiteurs et la tortue à carapace cabossée, qui semble avoir retrouvé entièrement sa forme, elle a au moins une jeune ou petite tortue avec elle dans son enclos et elle semble fort heureuse…

Il y a quelques heures, c’est le Zoo Miller de Frampton qui m’a accueilli, de même que plus de 3000 visiteurs, en ce dernier jour de juillet…

Un rêve devenu réalité pour Clifford et Émilie, les passionnés propriétaires.

Chaque ‘résident’ a une histoire, un nom et une personnalité…

C’est un refuge, un hôpital où patients, soigneurs et visiteurs sont joyeux…

Même les cougars (pumas), qui semblent toujours grognons, en fin d’après-midi, étaient en plein ébats amoureux…

Les enclos, les ‘résidences’ deviennent de véritables châteaux…

Deux babouins, Alf et Tony, nouvellement retraités d’un cirque, ont été logés dans un vrai palace, spécialement conçu pour eux… Tony a plus de 30 ans et est aveugle...

Trop long ici pour vous raconter l’histoire ce cette magnifique tortue à la carapace toute cabossée et ce qu’abritera le château, mais suffisamment pour vous inviter à y aller voir…

Ne vous inquiétez pas pour le stationnement, il y a une navette qui vous ramènera à votre voiture, des foodtrucks, accommodations sanitaires, jeux pour enfants…

Plus d’une centaine d’amis reçoivent donc la page de ce calendrier, par courriel, à chaque mois…

Aujourd’hui, les traducteurs évolués, me permettent de les présenter en français seulement.

WordPress les conservent sur un blog personnel spécialement dédié et je les présente sur FB, sitôt que je les mets en ligne

Bienvenus au Zoo et chez-nous !

À bientôt,

Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers | Laisser un commentaire

Vacances de proximité, en Beauce…


Est-ce que le plaisir d’être en congé ou en vacances d’été doit nécessairement être relié au portefeuille ?

Quel est notre premier objectif?

Si le but premier est de se reposer, de déstresser, peut-être peut-on faire l’inventaire des ‘attractions’ qui sont à proximité de chez-soi ?

Il n’est pas évident de voyager avec nos animaux de compagnie…

Demandez à Sophie… !
Même si elle ne le sait pas, elle est franchement mieux à l’ombre, chez-elle que de risquer des coups de chaleur dans l’auto.

juiLLET 2018 SS

Le mois dernier, en vue du calendrier, pour la première fois de ma vie, j’explorais le Parc des Rapides du Diable

Il est situé à moins de dix kilomètres de la Calway…

Tôt, vendredi matin, en compagne de Sophie, nous sommes allés marcher au Parc des Sept Chutes, à St-Georges.

C’est à moins de 20 kilomètres…

En après-midi, je me suis rendu au Musée Marius-Barbeau et à la Société du Patrimoine des Beaucerons…

À tous les ans, j’achète la carte de membre ; elle me permet d’y faire plusieurs visites durant l’année, sans avoir à débourser à chaque fois…

En début juin, une association dont je fais partie, accueillait des membres de partout en province, pour un excellent diner à La Cabane à Pierre de Frampton,  à 20 minutes d’ici…

C’est un endroit exceptionnel et abordable pour recevoir un groupe…

Après dîner, j’ai invité un ami à découvrir le Zoo Miller, tout près de là…

C’était ma première visite de l’année et j’en ai profité pour acheter un billet de saison (35.$).

J’y retournerai souvent, j’adore ces animaux et les gens qui en prennent soin…

En fait, pour moins de 100.$, à proximité, encourageant les organismes, j’ai choisi d’apprécier de bons moments et rencontrer des gens passionnés et ‘bien d’adon’…

J’ai l’intention de continuer à découvrir ces trésors de proximité,  prendre des photos, accueillir et partager en ‘bon’ beauceron 😉

Bienvenus chez-nous !

À bientôt,

 

Richard XXX

juiLLET 2018

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers | Laisser un commentaire

Bénédict et les Rapides…


Une petite visite en Beauce vous dirait ?

Nous qui vivons au centre, visitons-nous notre beau coin de pays ?

C’est la question que je me suis posée en arrêtant pour la première fois au Parc des Rapides du Diable !

À quelques kilomètres de chez-moi, je n’avais jamais pris le temps de le visiter…

Pourtant je passe par là plusieurs fois par semaine !

juin 2018SS

C’est gratuit, il y a de beaux sentiers, propres et paisibles, le site est entretenu par la municipalité. Il y a des toilettes, tables à pique-nique et panneaux d’interprétation.

Imaginez un selfie avec Bénédict Arnold, ou dans la peau de Clothide Dupuis, dit Gilbert, qui en 1846, a trouvé une pépite d’or de 2 oz dans la rivière!

Le 16 septembre 1775, Bénédict Arnold et les quelques 674 soldats qui lui restaient, étaient parvenus à St-François (Beauceville), aux rapides…

Ils allaient essayer de chasser les anglais de Québec…

Essayant de descendre les rapides, le canot (genre pirogue) d’Arnold a chaviré…

Il contenait l’or nécessaire à louer de la main-d’œuvre, mercenaires, vivres et gites…

L’or n’a ‘jamais’ été retrouvé…

Le Diable s’en était emparé ?

Passez-y voir, vous découvrirez ce que je veux dire 😉

Les enfants adoreront et ce pourrait être un bon moment pour les intéresser à l’histoire ou aux légendes de Beauce…

Le Parc des Rapides du Diable à Beauceville ainsi que les attraits et accommodations touristiques à proximité, sont bien identifiés sur ce site de Destination Beauce.

André Garant, historien bien connu, relate quelques légendes reliées aux Rapides du Diable : http://www.patrimoine-beauceville.ca/la-legende-des-rapides-du-diable

Si vous désirez voir les Rapides du Diable à vol d’oiseau, Jean-François Duval nous les présente ici : https://www.youtube.com/watch?v=Rxb3zJUYhCw

Bénédict et son armée, en complète déconfiture et pauvre, auraient passé l’hiver 1775-76 en Beauce.

Ce sont les Algonquins et les Beaucerons qui les ont accueillis et permis de survivre…

Arnold aurait établi son avant-poste à la Calway, chez-moi…

Le cap où poussent de grands pins, est l’endroit par excellence pour surveiller le trafic sur la rivière Chaudière…

C’était la 73 de l’époque…

En parlant de la 73, je me souviens que lors des sagas difficiles pour décider du tracé, Jacques Ferron, frère de Madeleine, fondateur du parti Rhinocéros, avait suggéré que l’on construise l’autoroute au centre de la Chaudière, pour rester neutre et hors magouilles politiques. Les ‘rouges’ la voulaient dans l’ouest ou les ‘bleus’, dans l’est – ou vice-versa, dépendant où se trouvaient les terres des uns ou les autres, $$$…

Difficile de croire qu’aujourd’hui, la politique pourrait ressembler à ça ?… !

Bienvenus chez-nous !

À bientôt,

Richard XXX

juin 2018

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

 

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Un Lavage Énergique…


Les fortes pluies et la fonte des neiges ont lessivé les pentes de la Vallée de la Chaudière.

Plusieurs riverains auront de grands nettoyages et remises en état à effectuer.

Heureusement pour nous, ici, l’eau y passe mais ne s’arrête pas.

Si vus désirez ‘entendre la photo’, j’ai publié quelques clips sur mon mur FB.

30 mars 2018 – 08h00

 

 

Alain Rouillard a publié une superbe vidéo aérienne  sur la page de Claudia Tardif : ‘Tu sais que tu viens de St-Joseph quand…’

Tous les printemps, la nature fais un grand nettoyage de cet ordre.

Ce matin, la route 173 étant inondée, Sophie et moi sommes allés nous y promener…

On est porté à vouloir blâmer  la nature, la température ou les crues pour les torts et dommages qu’elles nous causent…

MAIS, sérieusement, pouvons-nous observer et prendre conscience  des torts que l’humain cause à la Planète ?

Commandite de Tim Horton 173

Facile de le constater, ça flotte partout ! En provenance de Beauceville, ce sont les clients du Tim Horton qui gagneraient la palme des plus cochons (oups… désolé pour les porcs, ils ne méritent pas ça…). De Ste-Marie, ce seraient les amateurs de McDo, service au volant, qui seraient en première position.

La rue des Chutes Calway contourne la courbe et le pont où les eaux inondent la route Kennedy (173) C’est l’endroit idéal pour vider les cendriers, y éjecter les canettes de bière et autres bouteilles de plastique. Les meilleures marques sont Bud, Sprite et compagnies…

En passant même si c’est une ‘légère’,  elle ne se dégrade pas plus facilement !

Il y a quelques jours, après une situation semblable, à la réouverture de la route, pour faire vite, c’est une charrue à neige qui a balayé et poussé le tout à la flotte… Et vogue le navire…

Pour honorer notre Beauce (et ailleurs), il faudrait passer à l’action. :

Organisons des rallyes bottines de récupération, activités sociales en groupe, des journées pour soigner notre terre, activités familiales ou sorties étudiantes et éducative d’étude des détritus afin d’activer la prise de conscience et surtout le civisme. 

Lorsque les rivières le permettront, pourquoi ne pas explorer les rives et cueillir quelques ‘flacons’…

Ce n’est pas indiqué dessus, mais les bouteilles doivent être utilisées pour contenir l’eau à l’intérieur, non pas pour qu’elles soient lancées à l’eau J

 

Bon grand Grand ménage !

À bientôt,

Richard XX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers | 3 commentaires

Une Cure de Bonté…


Que se souhaiter pour Pâques ?

Les fêtes, les anniversaires, nous rappellent de ne pas oublier de penser à….

Une fois par an, on célèbre sa naissance, son père, sa mère, la femme, les secrétaires, les morts et plus encore.

Entre l’ombre et la lumière…
Je suis ébloui par les contrastes magnifiques.

Pour la célébrer la Vie, on doit se choisir en premier.

Il y a de très agréables choix qui ne se font pas sur Amazon…

Saviez-vous que l’on peut ‘Choisir la Joie’ ? (Joyeuses Pâques)

Embellir notre jardin intérieur en apprenant l’art de cultiver l’Amour de Soi ? (Pâques Fleuries)

Trouver la Paix Intérieure – un indice – ne pas la chercher à l’extérieur…

Pour recevoir, il faut s’ouvrir, c’est pourquoi je nous propose cette ‘Cure de Bonté’ qui m’a fait grand bien lorsque l’ai suivi au cours de ces vingt dernières années…

Présentée par Sayana Roman, j’ai publiée ce super outil en 1998 sur quebexport.com.

C’est en enseignant que l’on fini peut-être par comprendre… 😉

Si ça semble trop long, une Cure de Bonté, je nous souhaite simplement d’Être passionnément bon…

…Bons pour Nous et les Autres, à partir de tout de suite 🙂

À bientôt,

Richard XXX

Cliquez pour agrandir. Vous pouvez sauvegarder, utiliser, partager ou imprimer, sans autorisation autre que d’indiquer l’adresse du blog.

Publié dans calendriers | 1 commentaire